PROCESSUS D’ADMISSION DANS LES UNIVERSITÉS CANADIENNES

Maintenant que vous avez fait le choix d’étudier au Canada, quelles sont les prochaines étapes?

Choisir une université

Vous devez avant tout déterminer dans quel domaine vous souhaitez étudier, et à quel endroit. Pour ce faire, vous pouvez commencer par consulter le présent Répertoire des universités canadiennes. Il contient les profils des universités et la liste des programmes d’études proposés. Vous pouvez également consulter les sites Web des universités, facilement accessibles à partir du site Web d’Universités Canada (etudesuniversitaires.ca), qui vous permet également de consulter une base de données consacrée aux programmes d’études qui se trouvent dans le présent Répertoire des universités canadiennes.

Il est important d’obtenir le plus d’information possible sur les établissements où vous envisagez d’étudier, et sur les collectivités dans lesquelles ils se trouvent, afin de faire un choix éclairé. N’hésitez pas à communiquer avec les représentants des services aux étudiants étrangers dans les universités qui vous intéressent et à leur poser des questions. De plus, prévoyez suffisamment de temps pour présenter une demande de permis d’études et l’obtenir (voir ci-dessous).

Préparer et soumettre une demande d’admission

Après avoir dressé la liste des universités qui suscitent votre intérêt, consultez leurs sites Web pour connaître les conditions et le processus d’admission applicables, qui varient d’un établissement à l’autre. Vous devrez aussi tenir compte des éléments suivants :

Votre admissibilité

Au Canada, chaque université a ses propres critères d’admission et évalue les candidats un à un. Cela dit, l’admission au premier cycle exige habituellement un diplôme d’études secondaires et un bon dossier scolaire.

Les documents exigés

Il se peut que vous deviez fournir divers documents officiels, comme des relevés de notes provenant d’établissements secondaires ou postsecondaires. Il se peut également que vous deviez faire évaluer ces documents et en fournir une traduction, en anglais ou en français. Pour en savoir davantage sur la reconnaissance des diplômes, consultez les autorités de votre pays responsables de l’éducation, ou encore le Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux.

Les critères linguistiques

Les étudiants étrangers qui souhaitent étudier au Canada doivent prouver qu’ils maîtrisent l’anglais ou le français, selon l’université qu’ils souhaitent fréquenter. De nombreuses universités anglophones exigent des candidats l’obtention d’une note minimale à un test normalisé de connaissance linguistique. Les universités francophones évaluent habituellement la connaissance linguistique des candidats au cas par cas.

Si vos compétences linguistiques sont insuffisantes, il existe de nombreux programmes canadiens auxquels vous pouvez vous inscrire avant de présenter une demande d’admission dans une université canadienne; ces programmes sont offerts par des universités, des collèges et des établissements privés. Pour en savoir plus, consultez le site Web de Langues Canada.

Les procédures d’admission

Les procédures d’admission varient d’une province à l’autre. Dans certaines d’entre elles, le candidat peut soumettre sa demande d’admission à un service centralisé. Dans d’autres, il doit la soumettre directement à l’université concernée. N’hésitez pas à soumettre des demandes d’admission à plus d’un programme et à plus d’une université, au cas où l’admission au programme de votre premier choix vous serait refusée.

La date pour soumettre les demandes d’admission

En règle générale, les demandes d’admission doivent être soumises au moins de huit à 12 mois avant le début des cours. Les étudiants étrangers commencent habituellement leurs études en septembre (début du trimestre d’automne) ou en janvier (début du trimestre d’hiver). Veuillez toutefois noter que certaines universités autorisent les étudiants étrangers à soumettre des demandes d’admission tout au long de l’année.

Obtenir un permis d’études

Si vous souhaitez étudier au Canada pendant six mois ou plus, vous devez faire la demande d’un permis d’études dès la réception d’une lettre d’une université canadienne confirmant votre admission. La demande de permis d’études doit se faire avant d’entrer au Canada.

Vous pouvez en faire la demande par Internet, ou en vous rendant au bureau canadien des visas situé dans votre pays pour y remplir un formulaire papier. Pour obtenir des précisions au sujet des permis d’études et de travail accordés aux étudiants étrangers, consultez le site Web d’Immigration, Réfugiés, et Citoyenneté Canada (cic.gc.ca/francais/etudier).

Pour étudier au Québec, vous devez également obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour études délivré par cette province. Un complément d’information à ce sujet est accessible sur Internet (immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants).

Pour obtenir un permis d’études, vous devez prouver que vous avez assez d’argent pour payer vos frais de scolarité, vos frais de subsistance et ceux de tout membre de votre famille qui vous accompagne au Canada, ainsi que pour votre voyage de retour et celui de tout membre de votre famille. Dans certains cas, vous devrez également passer un examen médical qui prouve que vous êtes en bonne santé.

Pour étudier au Canada, vous devez respecter la loi, ne pas avoir de casier judiciaire et ne pas être un risque pour la sécurité canadienne. Vous devrez peut-être fournir un certificat de police.

Vous devez également prouver à l’agent des visas que votre raison principale de venir au Canada est d’aller à l’université et que vous quitterez le Canada à la fin de vos études.

Travailler pendant vos études au Canada

Depuis 2014, les nouveaux étudiants étrangers à temps plein ayant obtenu un permis d’études valide sont autorisés à travailler au Canada sans permis de travail. Ils peuvent travailler sur le campus pour un nombre illimité d’heures et, si leur programme dure au moins six mois, ils peuvent travailler à l’extérieur du campus jusqu’à 20 heures par semaine pendant les cours et à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire.

Les étudiants étrangers qui désirent travailler pendant leurs études doivent obtenir un numéro d’assurance sociale (NAS) de Service Canada. Ils peuvent travailler dès qu’ils ont leur NAS.

Les étudiants étrangers au Canada sont également autorisés à travailler dans le cadre d’un programme coopératif ou de stage à condition que le placement professionnel fasse partie intégrante de leur programme d’études. Les étudiants de ces programmes auront besoin d’un permis de travail en plus de leur permis d’études.

A la sortie de l’université : obtenir de travail et le salut de résident permanent

Le Programme de travail postdiplôme permet aux étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme dans un établissement postsecondaire canadien, après y avoir suivi un programme d’études d’au moins huit mois, d’acquérir une expérience de travail au Canada. Le permis de travail permet aux étudiants de travailler pendant une certaine période qui ne peut dépasser celle de la durée de leur programme d’études, et la durée maximale de trois ans. Si certains critères sont respectés, un permis de travail ouvert pourrait être attribué au conjoint.

En tant que travailleurs qualifiés grâce à l’expérience acquise dans le cadre du Programme de travail postdiplôme, les diplômés deviennent admissibles à la résidence permanente au Canada en passant par Entrée express, système qui permet à la plupart des immigrants d’obtenir la résidence permanente au pays. Et en vertu de nouvelles règles introduites en novembre 2016, le fait d’obtenir un diplôme au Canada facilite aussi l’obtention de la résidence permanente. Avec le statut de résident permanent, vous recevez la plupart des prestations sociales, y compris la couverture de soins de santé, que reçoivent les citoyens canadiens. Les résidents permanents peuvent ensuite demander la citoyenneté canadienne après avoir vécu au Canada pendant un nombre prédéterminé d’années.

Pour obtenir un complément d’information sur les permis d’études, veuillez consulter cic.gc.ca/fr/services